Flux RSS

TENEZ-VOUS INFORMÉS : ABONNEZ-VOUS AU FLUX RSS POUR NE JAMAIS MANQUER UN POST

  • Facebook Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp

S'ÉQUIPER POUR LE VOYAGE

 Aaaaah, faire ses bagages ! Rien que d'y penser, c'est déjà un peu le voyage... Mais cela devient vite un casse-tête à regretter le niveau 348 de Tetris.

Pour éviter de vous surcharger, envisagez à la possibilité de vous faire envoyer du matériel (en poste restante par exemple), ou de réexpédier des affaires : vous ne transportez que ce dont vous avez besoin. Voyez également si vous pouvez plutôt acheter sur place le matériel nécessaire, puis le revendre ou le donner quand vous n'en avez plus besoin.

Le but est évidemment de s'encombrer le moins possible, tout en étant sûr d'emmener l'essentiel. Il n'existe pas de liste parfaite, car chacun a des besoins différents, mais selon la manière dont vous envisagez votre voyage, quelques grandes lignes se dessinent.

 

Choisir son sac de voyage

Les vêtements et les chaussures

Matériel spécifique

Électronique et high tech

Voyager ultra-léger

Voyager avec son propre véhicule

Choisir son sac de voyage :

 

Avant de remplir son sac, il faut bien entendu le choisir.

 

Pour commencer, oubliez la valise, même à roulettes : trop lourde, intransportable si vous n'êtes pas en ville ou sur une route bien asphaltée, inutile en randonnée, peu pratique dans les transports... Bref, oubliez. Ce qu'il vous faut, c'est un sac à dos.

 

Il est essentiel de bien le choisir, car il sera votre fidèle compagnon de tous les instants.

 

L'idéal est d'avoir deux sacs : un gros sac à dos pour transporter toutes ses affaires, et un petit, qui permettra de partir en excursion à la journée. Cela ne signifie pas que lorsque vous changerez d'endroit, vous devrez porter deux sacs à dos : dans votre grand sac, il faudra qu'il y ait de la place pour ranger le petit.

 

Pour le petit sac, sa contenance idéale est de 15 à 20 litres. Il doit être léger et si possible compressible, afin de ne pas perdre de place lorsque vous le rangez dans le gros sac.


 

 

Pour le gros sac, le sac à dos de randonnée est a priori l'idéal, puisqu'il vous offrira le meilleur confort de portage. Essayez-le impérativement avant de l'acheter, afin de vérifier qu'il est bien confortable pour vous ! Profitez-en pour vérifier s'il est résistant ou non, la qualité des coutures, etc.

 

S'il est tout à fait possible pour une femme d'utiliser un sac à dos pour homme, un sac à dos pour femme sera toutefois plus confortable, surtout si vous l'utilisez pour de longues et/ou fréquentes randonnées. En effet, la longueur du dos, la hauteur de la sangle de poitrine est adaptée pour ne pas écraser la votre, et la forme des bretelles et de la ceinture de portage convient mieux à l'anatomie féminine.

 

On regrettera toutefois que la plupart des marques proposent leurs modèles pour femme dans des coloris... Très girly et pas forcément du meilleur goût. Heureusement, cette fâcheuse tendance a commence à s'atténuer.

Concernant le volume, il est bon de rappeler qu'on a toujours tendance à remplir entièrement un sac. Ne prenez donc pas un énorme sac en vous disant que "comme ça, vous aurez de la marge" : c'est faux. Vous allez le remplir.

Il convient donc de choisir tout de suite une contenance adaptée, et pour cela, le premier critère, c'est votre poids : votre sac ne doit pas peser plus de 20% du votre, sinon, vous vivrez un enfer à chaque fois que vous devrez le transporter (et on ne vous parle pas de randonner avec).

L'idéal est donc de prendre un sac d'une contenance de 45 à 55L (60 grand maximum, mais c'est déjà beaucoup trop) pour les femmes, de 50 à 60L pour les hommes (évidemment, ce principe est à adapter selon votre carrure). Si vos affaires ne rentrent pas là-dedans, c'est que vous en avez trop pris. Faites l'inventaire, et voyez ce qui peut être éliminé.

Côté poches et accessoires, c'est à vous de voir : certains préfèrent n'avoir qu'un seul grand volume et juste quelques poches, d'autres adorent quand tout est bien compartimenté. De même, vous êtes seul(e) à savoir si vous avez ou non besoin de clips et de sangles pour accrocher une tente, des bâtons de marche, si un "camel back" (compartiment pour ranger une poche à eau, afin de boire sans enlever son sac à dos) est nécessaire, etc...

Maintenant que vous avez votre sac, reste à savoir comment vous équiper !

Quatre mots d'ordre : compacité, légèreté, polyvalence, robustesse.

 

 

LES VÊTEMENTS ET LES CHAUSSURES :

 

Une règle magique vous permettra de considérablement alléger votre paquetage : la règle des 3 : il est bon d'avoir 3 items de chaque élément de votre habillement, afin d'en avoir toujours 1 propre, 1 sale, 1 qui sèche. Bien entendu, il faut adapter cette règle avec intelligence : vous pouvez porter un pantalon plusieurs jours de suite. En avoir 2 est donc largement suffisant. De même, vu la vitesse de séchage d'un maillot de bain ou d'une serviette en microfibres, vous pourrez vous contenter d'un seul de ces éléments.

Le tout est de prévoir suffisamment de lessive biodégradable et d'accepter de passer 15 minutes par jour à laver son linge (du savon de Marseille bio râpé fera aussi l'affaire). Quand vous n'avez ni douche, ni lavabo pour faire votre lessive, vous pouvez toujours utiliser cette technique :

 

 

 

 

Pour faire sécher votre linge plus vite, essorez-le puis roulez-le dans une serviette de toilette avant de l'étendre ! S'il y a du vent (et pas de pluie...) et/ou du soleil mais que vous ne pouvez pas étendre votre linge dehors, étendez votre linge près d'une fenêtre ouverte.

Parfois vous pourrez même faire laver votre linge pour trois fois rien, voir gratuitement (en blanchisserie dans certains pays, dans les laveries automatiques, les auberges de jeunesse ou les campings).

Astuce : privilégiez les vêtements en laine mérinos : elle tient chaud dans le froid, régule la température quand il fait chaud, sèche relativement vite et, cerise sur le gâteau, est naturellement anti-bactérienne, ce qui retarde la formation des odeurs de transpiration. Le synthétique peut également être une bonne option, car il sèche plus vite que la laine. Dans tous les cas, évitez le coton, qui n'a pas les avantages du mérinos et sèche lentement.

 

Faites en sorte que tout aille bien ensemble : chaque haut doit pouvoir être porté avec chaque bas : ce n'est pas parce que vous êtes limité(e) en options que vous ne devez ressembler à rien. Privilégiez donc les couleurs neutres, surtout pour les bas. De même, vos vêtements doivent pouvoir être portés tant en journée que pour aller boire un verre ou aller au restaurant.

Plutôt que de multiplier les vêtements ayant des usages divers, prenez-les dans une taille qui vous permette de les superposer : vous pourrez par exemple porter un pantalon de randonnée léger, et les jours de grand froid, porter un collant ou des leggings en laine dessous. C'est tout de même moins encombrant qu'un pantalon pour le froid, et tout aussi (voir plus) efficace !

Pensez également aux vêtements "convertibles" : le pantalon de rando qui se transforme en short est par exemple un grand classique. Et, surprise ! Il en existe aujourd'hui qui ne sont pas trop moches.

Adaptez bien entendu votre garde-robe au(x) climat(s) que vous allez supporter et aux activités que vous pratiquerez : vous n'allez faire que de petites randos à la journée ? Inutile de vous équiper spécialement, n'importe quel pantalon/short confortable fera l'affaire, accompagné d'une bonne paire de baskets. Ne prenez alors surtout pas de chaussures de marche, lourdes et encombrantes, elles sont à réserver aux treks un peu extrêmes et/ou très fréquents.

De même, si vous comptez faire une ou deux plongées, est-ce vraiment utile de vous encombrer pendant tout votre voyage avec des palmes ?

Pour ne rien oublier, consultez notre to-do list "Dans ma valise, je mets...".

MATÉRIEL SPÉCIFIQUE :

Réfléchissez bien avant d'emporter tente et duvet : en aurez-vous réellement besoin, et si oui, à quelle fréquence ? Si oui, ne pouvez-vous pas envisager d'en louer ou d'en acheter sur place ? Ils sont encombrants, vous en passer, au moins pendant la majeure partie de votre voyage, sera donc préférable. Un sac à viande (sorte de sac de couchage en drap de soie) sera en revanche indispensable.

Il en va de même pour l'ensemble du matériel de rando et de camping : demandez-vous si vous en aurez réellement besoin et s'il n'existe pas d'autres alternatives : nuits en refuges, location de matériel... Si vous prévoyez de randonner dans un pays chaud, une simple bâche (et éventuellement une moustiquaire), faciles à trouver sur place, ne seront-elles pas suffisantes ? Avez-vous pensé au tarp, alternative à la tente ?

En revanche, d'autres accessoires sont indispensables, quelles que soient les conditions dans lesquelles vous voyagerez.

Consultez notre super to-do list "Équipement" pour ne rien oublier !

ÉLECTRONIQUE ET HIGH TECH :

À moins d'en avoir besoin pour travailler, nous vous déconseillons de prendre un ordinateur portable : ça prend de la place, c'est fragile, et il constituera une source d'inquiétude (peur de le perdre, de vous le faire voler, de le casser).

 

Emportez plutôt un smartphone débloqué, qui vous permettra de vous connecter à internet, de regarder des films si l'écran n'est pas trop petit (bien qu'on s'interroge sur la "nécessité" de pouvoir regarder des films en voyage, mais passons)... et de téléphoner (vive la technologie).

Pour vos appareils électriques, utilisez des piles rechargeables (n'oubliez pas le chargeur, et prévoyez quelques piles de plus que ce dont vous avez besoin pour éviter de tomber en panne) et emportez un adaptateur universel. Si vous voyagez à plusieurs, n'en prenez qu'un seul et accompagnez-le d'une multiprise pour recharger tous vos appareils en même temps.

Encore une fois, n'oubliez pas de consultez notre super to-do list "Équipement" !

Voyager ultra léger :

Voyager ultra léger présente certes quelques inconvénients et demande une logistique de pointe, mais ils sont largement compensés par des avantages réjouissants : moins vous possédez, moins vous avez à perdre, et plus vous aurez l'esprit tranquille.

 

De plus, vous passerez beaucoup moins de temps à faire et défaire votre sac, vous serez beaucoup plus discret, vous déplacerez plus facilement (pas besoin de soute, pas besoin d'attendre vos bagages à l'aéroport, pas besoin de consigne, pas de mal de dos lié à un sac trop lourd, et vous ne gênerez pas les autres dans les transports en commun), et surtout, vous serez plus libre en n'ayant jamais à vous demander ce que vous pouvez bien faire de votre sac pendant que vous souhaitez partir en vadrouille.

Essayez d'éliminer tout le superflu (à commencer par les sangles inutiles de votre sac à dos), et tentez de remplacer ce dont vous avez besoin par l'équivalent en plus léger. Privilégiez les accessoires et vêtements polyvalents et adaptables (pantalon transformable en short, chaussures adaptées à la ville comme à la marche ou à la plage comme aux soirées...), et oubliez notre fameuse "règle des 3".

 

Deux t-shirts à manches courtes ou débardeurs, un t-shirt à manches longues/chemise, un short, un pantalon, un legging ou collant, 4 paires de chaussettes (2 légères, 2 plus chaudes), 3 culottes/caleçons et 2 soutien-gorges (1 seul si votre poitrine vous permet de vous en passer quand vous ne faites pas de sport), une veste imperméable et coupe-vent, une doudoune, une polaire, une paire de baskets et une paire de tongs devraient vous suffire pour faire face à 90% des situations.


Vous ferez des lessives quotidiennement, mais honnêtement, cela ne prend pas beaucoup de temps (relisez ces paragraphes relatifs au lavage du linge).

N'emportez aucun vêtement dont vous n'ayez pas besoin dans l'immédiat : les locaux doivent faire face aux mêmes conditions climatiques que vous, il est donc évident que vous trouverez sur place de quoi vous habiller. Pensez aux friperies et magasins de surplus de l'armée ! Il est possible d'y faire d'excellentes affaires.

De même, inutile de surcharger votre trousse de toilette et votre trousse de secours : vous trouverez sur place ce dont vous aurez besoin. Privilégiez les formats solides (savon, shampooing, dentifrice, déodorant, lessive...) : moins encombrants, moins lourds, sans emballage, il vous feront gagner non seulement quelques grammes, mais aussi de la place ! Consultez nos "Recettes vertes pour voyage propre" pour fabriquer vous-même vos produits solides de première nécessité !

Le seul bémol est pour l'équipement spécifique de camping et randonnée : il est parfois difficile de s'en procurer dans certaines régions, particulièrement en Asie. Renseignez-vous avant de partir, et voyez si vous ne pourrez pas acquérir le matériel nécessaire lors d'une étape, plutôt que de le transporter depuis chez vous.

Demandez-vous également si vous avez réellement besoin de tout l'attirail du parfait randonneur, ou si vous ne pouvez pas adapter votre matériel à la situation en utilisant des objets moins lourds et dont vous pourrez facilement vous débarrasser par la suite (relisez ce paragraphe par exemple). Pour plus d'informations sur la randonnée ultra-légère, consultez ce site, véritable mine de bons conseils !

 

Analysez bien vos besoins, et renvoyez ou revendez le superflu dès que possible.

 

 

 

 

 

Voyager avec son propre véhicule :

 

Voyager avec votre propre véhicule vous permet certes d'emporter quelques extras, puisque vous n'aurez pas à transporter sans cesse votre sac à dos. Vous pouvez donc vous permettre d'avoir une garde-robe un peu plus fournie, et de vous accorder quelques "plaisirs" au niveau de la trousse de toilette et de l'équipement de camping/randonnée.

On vous conseille même de prévoir plus large en matière de trousse de premiers secours, car si vous êtes malade ou vous blessez au milieu de la pampa, il faudra tenir jusqu'à la prochaine ville.

Ceci dit, ce n'est pas parce que vous avez plus de marge qu'il faut vous encombrer, au contraire ! N'oubliez pas que l'espace est restreint et que plus votre chargement sera lourd, plus vous consommerez.

Respectez donc les principes énoncés tout au long de cet article, et ajoutez-y seulement ce qui vous parait indispensable.

Pour le matériel directement lié au voyage en van aménagé, l'équipement spécifique de notre éco-van et son aménagement, consultez l'article dédié.

 
 
 
 
 
 
 
 
À PROPOS

Nous vous invitons à suivre notre grande aventure en Amérique du Sud ! 

 

Des préparatifs au voyage lui même, des petits détails aux moments inoubliables, nous tâcherons de vous faire partager notre expérience à travers quelques posts.

NOUS SUIVRE :
  • Facebook Vintage Stamp
  • Twitter Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp
NOUS TROUVER :
POSTS RÉCENTS :
Please reload

PAR TAGS :