Flux RSS

TENEZ-VOUS INFORMÉS : ABONNEZ-VOUS AU FLUX RSS POUR NE JAMAIS MANQUER UN POST

  • Facebook Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp

HYGIÈNE & BEAUTÉ SUR LA ROUTE

Pour des recettes 100% naturelles et biodégradables (oui, oui, vous pourrez vous laver dans des rivières !), c'est par ICI !

CLIQUEZ SUR CETTE ICÔNE :

POUR RETROUVER NOS RECETTES

Rester propre en voyage est parfois un exercice périlleux. À moins d'avoir un van super bien équipé ou de toujours dormir dans des hôtels de luxe, il y a forcément des moments où, même sans être très regardant, le manque d'hygiène se fait cruellement sentir : douches communes crasseuses, toilettes qui donnent envie de fuir, literie infestée de vermine... Voici donc un petit guide de survie à l'usage des voyageurs.

La douche

Les toilettes

La beauté

Le reste

N'oubliez pas de consulter nos super to-do lists, notamment "La trousse de toilette du voyageur" et "Se faire belle/beau en voyage" pour ne rien oublier !

La douche :

Préparez-vous psychologiquement à ne pas prendre une bonne douche chaude tous les jours ! Sachez que dans certains coins, même les hôtels que l'on peut considérer comme confortables ne sont pas toujours équipés de l'eau chaude. Bon, tant que les températures sont clémentes, la douche froide peut être un peu désagréable, mais on s'y fait. Le vrai problème se pose lorsqu'il n'y a pas du tout de douche, où qu'elle est sale (par exemple, dans certains campings et auberges de jeunesse).

 

Prévoyez d'emporter des tongs en caoutchouc, faciles à mettre et à enlever, et que vous pourrez garder aux pieds lorsque vous devrez vous lavez dans des douches douteuses. Cela vous évitera quelques verrues et autres mycoses... Un crochet adaptable à toutes les portes peut également s'avérer bien utile pour suspendre votre trousse de toilette et votre serviette.

Vous pourrez parfois aussi vous laver en pleine nature : le rêve ! Jamais vous n'aurez une salle de bain plus grande ni plus belle ! Dans ce cas, prenez garde à bien utiliser UNIQUEMENT des produits 100% biodégradables, et à ne pas vous laver trop souvent au même endroit (même biodégradables, certains produits, en raison de leur pH ou d'autres éléments, peuvent perturber un écosystème sur le long terme).

Pour les moments où se laver est vraiment impossible, emportez donc quelques lingettes pour bébé et/ou pour hygiène intime ! Lors de treks de plusieurs jours, par exemple, vos compagnons de voyage vous remercieront.

Pour la serviette de toilette, à vous de voir : les serviettes en microfibres ont sur les serviettes "classiques" plusieurs avantages indéniables : légères, compactes, elles sèchent en un rien de temps, bref, elles sont idéales en voyage. Seul hic : certains trouvent qu'elles sont moins agréables à utiliser. Pour un voyage relativement court, aucun doute, prenez des microfibres ! Pour un voyage plus long, c'est selon vos goûts et selon l'espace que vous êtes prêt(e) à consacrer à votre serviette.

Si vous voyagez en van aménagé, tout dépend bien sûr du degré d'équipement de votre camion. Au minimum, ayez sous la main une bassine, un gant de toilette et de quoi faire chauffer de l'eau : la plupart des ménages français n'en utilisaient pas plus jusqu'il n'y a pas si longtemps !

Une douche solaire vous permettra de vous laver à l'eau chaude (les jours de mauvais temps, vous pourrez toujours faire chauffer de l'eau pour la remplir). Pour pouvoir l'utiliser en intérieur, il faudra installer un bac de douche et une évacuation d'eau avec système de récupération. Si une telle installation demande quelques efforts non négligeables, elle permet cependant de pouvoir se laver en toute discrétion si vous ne pouvez pas sortir, en ville par exemple, ou s'il fait vraiment trop froid. Pour voir l'installation mise en place dans notre éco-van, cliquez ici !

Nous n'avons pas testé, mais il paraîtrait que placer des bouteilles d'eau sur un sac poubelle noir en plein soleil permettrait aussi de produire de l'eau chaude. Une technique à tester en rando ou par ceux qui ne veulent pas s'encombrer !

En cas de grosse galère, pensez également à aller squatter les douches des campings à proximité... Nous ne sommes pas très fans de ce type de comportement à En la Carretera, mais parfois ça dépanne bien !

Les toilettes :

C'est bête comme quelque chose d'aussi basique qu'aller au toilettes peut perturber un voyage...

Il n'y a malheureusement pas 15 000 solutions. Cependant, avoir toujours sur vous un rouleau de papier toilette et une petite lampe de poche (pour les fois où il n'y a pas de lumière et où vous ne pouvez pas laisser la porte ouverte) pourra bien vous dépanner.

Pour les femmes qui ont un besoin pressant en extérieur mais pas l'ombre d'un buisson pour se cacher, le révolutionnaire pisse-debout (que vous trouverez aussi sous la plus gracieuse appellation "urinoir portable féminin") se révèlera être un super ami ! Son nom dispense d'expliquer sa fonction. Question technique, il s'agit d'une sorte d'entonnoir, généralement en silicone, à placer entre vos jambes, que vous pourrez rincer et ranger dans une petite pochette après usage (pour des raisons écologiques évidentes, nous déconseillons fortement l'usage du pisse-debout jetable). À tester tout de même avant la première fois : quand on a pris l'habitude, tout est simple, mais les premières fois, avoir un lavabo à proximité peut s'avérer utile...

Pour les femmes, toujours, pensez à tester différents types de protection pour vos règles, comme par exemple la coupe menstruelle. Plus d'info dans notre article "Voyager au féminin", dans le paragraphe "Avoir ses règles sans se prendre la tête".

Si vous êtes en van aménagé, lucky you ! Vous serez sans doute beaucoup moins confrontés que les autres à ce type de problème. Que les choses soient claires : même si vous avez la place, les toilettes chimiques, c'est non. Un non ferme et définitif (est-ce vraiment utile de vous expliquer pourquoi ?).

En revanche, une solution simple, peu coûteuse et écolo existe : les toilettes sèches ! Oubliez la cabane au fond du jardin de chez Grand-Maman. Si vous avez l'espace pour, vous pouvez fabriquer de manière très simple de vraies toilettes sèches (avec un abattant comme à la maison).

 

Pour ne pas perdre trop d'espace, faites en sorte que la boîte soit la plus petite possible et soit amovible (cela vous permettra de la glisser sous un meuble - pas sous le lit bien sûr, sinon bonjour la galère si vous avez une petite envie nocturne, voir de la sortir si vous avez envie de méditer en pleine nature. Vous trouverez toutes les informations nécessaires à la construction de vos toilettes ici.

Si vous n'avez pas la place d'installer de "vraies" toilettes sèches, optez pour un bidon ! Gardez tout le principe des toilettes sèches (sciure, etc.), mais dans un petit contenant qui ferme. Cette solution est certes moins confortable, mais elle est tout aussi efficace et permet de gagner de l'espace.

La beauté :

Chacun fait comme il veut, mais sachez que vous maquiller, vous raser, vous coiffer quotidiennement en voyage ne sera pas toujours des plus facile.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de réduire au strict minimum vos accessoires cosmétiques non indispensables (il y a des choses bien plus nécessaires à emmener avec vous) et d'emporter un petit miroir de poche, de préférence avec une face "normale" et une face grossissante.

Afin de ne pas polluer avec vos produits, rendez-vous ici pour retrouver nos recettes de cosmétique maison 100% biodégradable !

Le reste :

Le gel désinfectant est votre ami ! Utilisez-le lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains, ou quand vous n'avez rien sous la main pour désinfecter quelque chose (de préférence, pas une plaie, plutôt un petit objet...). Comme toujours, privilégiez les produits naturels (vous pouvez même confectionner le votre).

Parfois, vous aurez à dormir dans des conditions un peu douteuses... Prenez donc un "sac à viande", sorte de petit sac de couchage en tissu. C'est léger, ça ne prend pas de place, ça sèche vite après le lavage, et ça vous évitera quelques déconvenues, si la propreté des draps de votre auberge de jeunesse laisse à désirer par exemple.

Côté dodo toujours, pensez à inspecter la literie avant d'aller vous coucher : je vous jure que vous n'avez pas DU TOUT envie de vous retrouver dévoré(e), voir contaminé(e), par des parasites type punaise de lit.

 
 
 
 
À PROPOS

Nous vous invitons à suivre notre grande aventure en Amérique du Sud ! 

 

Des préparatifs au voyage lui même, des petits détails aux moments inoubliables, nous tâcherons de vous faire partager notre expérience à travers quelques posts.

NOUS SUIVRE :
  • Facebook Vintage Stamp
  • Twitter Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp
NOUS TROUVER :
POSTS RÉCENTS :
Please reload

PAR TAGS :