Flux RSS

TENEZ-VOUS INFORMÉS : ABONNEZ-VOUS AU FLUX RSS POUR NE JAMAIS MANQUER UN POST

  • Facebook Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp

DÉMAQUILLAGE NATUREL EXPRESS

100% BIODÉGRADABLE

POUR LES FEIGNASSES :

 

Pour toutes les peaux, vive le démaquillage à l'huile !!! Même si vous souffrez d'acné, en utilisant de l'huile de jojoba, vous pouvez vous y mettre.

 

Il suffit de verser dans le creux de la main (bien propre, la main, hein?) une noisette de l'huile végétale de votre choix (jetez un coup d’œil par ici pour vous décider, et n'hésitez pas à en changer régulièrement), de vous frotter le visage avec, puis de vous essuyer avec une serviette imbibée d'eau tiède (ou le vieux gant de toilette piqué à Mamie), ou un coton imbibé d'hydrolat, et le tour est joué.

 

Vous pouvez parfaire votre démaquillage en vous nettoyant le visage à l'eau et au savon doux.

 

 

POUR LES MOTIVE(E)S (enfin, pas besoin de beaucoup d'efforts) :

 

  • Si vous utilisez du maquillage waterproof, ou bien tenace, préparez en un tour de main un super démaquillant bi-phasé 100% naturel : mélangez 50mL de l'hydrolat de votre choix à 50mL de votre huile végétale préférée.

     

    Bien agiter avant chaque usage, et conserver de préférence au frais (ou utiliser dans un délai d'un mois maxi). Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de vitamine E pour éviter le rancissement de l'huile, et de l'extrait de pépins de pamplemousse avec quelques gouttes d'huile essentielle de palmarosa pour préserver l'hydrolat.

     

    Ce mélange étant bien gras, il convient plutôt à un démaquillage des yeux et des lèvres.

 

  • Pour un démaquillage des yeux et du visage, vous pouvez mélanger 3 cuillères à soupe d'aloe vera (vous le trouverez en pharmacie ou boutiques bios sous forme de gel) et 2 cuillères à soupe d'huile(s) végétale(s). Bien agiter avant chaque utilisation.

ET LE COTON DANS TOUT ÇA ?

Utiliser du coton pour se démaquiller est embêtant à plus d'un titre : déjà, il faut s'en trimballer un petit stock (c'est que ça part vite !). De plus, on sait que la production est extrêmement gourmande en eau, et on s'interroge sur la nécessité d'utiliser tant de ressources pour quelque chose qui ne servira que quelques secondes. 

Alors, pourquoi ne pas utiliser des carrés à démaquiller lavables ? Vous en trouverez dans le commerce, dans la plupart des boutiques spécialisées et en magasin bio. Si vous savez faire un point de couture, vous pouvez aussi en fabriquer vous-même. C'est rapide (surtout avec une machine, mais à la main c'est très simple aussi), pas cher, et vous permettra de recycler de vieux tissus. Mode d'emploi :

  • Récupérez une vieille polaire (top pour se rincer le visage) et/ou des serviettes ou gants de toilette (idéal pour le démaquillage proprement dit) et/ou un vieux vêtement en jersey de coton (très bien aussi pour le démaquillage) : il serviront de face démaquillante/lavante.

  • Récupérez un vieux vêtement en coton, bambou ou toute autre matière naturelle pour servir de doublure. Privilégiez un tissu un peu épais, peu froissable, et des couleurs et motifs qui vous plaisent !

  • Lavez le tout et faites sécher.

  • Découpez des carrés d'environ 10 cm de côté (ou plus, ou moins, selon vos besoins encore une fois) dans tous vos textiles. 

  • Épinglez endroit contre endroit un morceau de tissu pour face lavante/démaquillante et un morceau de doublure.

  • Cousez le long des côtés, en laissant juste quelques centimètres sur le dernier afin de pouvoir retourner votre ouvrage pour que l'endroit... Soit à l'endroit, bien entendu. Pour vous aider à retourner votre travail, aidez-vous d'un objet pointu : aiguille à tricoter, stylo...

  • Finissez la couture du dernier côté.

  • Et voilà ! 

Ces cotons sont utilisables à peu près à l'infini. Comme ils doivent être lavés (de préférence à 40°C) après chaque usage, il peut être judicieux d'en préparer un certain nombre, histoire de ne pas avoir à les laver quotidiennement.

 

Bien entendu, nous vous conseillons de faire des carrés parce que... C'est le plus facile à réaliser. Mais si vous êtes plus doué(e) que nous, vous pouvez bien sûr réaliser ces cotons sous forme de disques, ou toute forme qui vous passera par la tête.

***

 

Pour vous aider à choisir vos huile(s) et hydrolat(s), consultez notre petit guide des essentiels de la cosmétique organique.