Flux RSS

TENEZ-VOUS INFORMÉS : ABONNEZ-VOUS AU FLUX RSS POUR NE JAMAIS MANQUER UN POST

  • Facebook Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp

ACHETER UN VÉHICULE AU BRÉSIL

Nous ne savons pas si c'est dû à la nationalité (brésilienne) de l'un de nous ou parce qu'on se fait parfois tout un fromage de pas grand chose, mais acheter un van au Brésil n'a finalement pas été si compliqué que cela.

Du moins, pour la partie administrative...

Reprenons depuis le début : avant de se préoccuper des démarches administratives, il nous a tout d'abord fallu trouver un camion. Le choix d'un véhicule dépend de plusieurs facteurs : votre budget (évidemment), mais aussi vos besoins.

Choisir son carrosse :

Si vous pensez dormir souvent à l'hôtel, chez l'habitant ou en camping, une simple voiture suffira. De même, si vous ne pensez passer qu'une nuit de temps à autre dans votre véhicule, un break devrait largement faire l'affaire.

 

Si au contraire, comme nous, vous voulez une véritable petite maison sur roues pour éviter de dormir ailleurs, un van s'impose !

Quel que soit votre choix, selon votre parcours, il pourra être intéressant d'envisager de prendre un 4x4. Ceci dit, les prix sont souvent prohibitifs, et la consommation de carburant est à faire pleurer Eva Joly (ou Nicolas Hulot).

Pour vous faire une idée des prix, faites donc un tour sur les sites de petites annonces ! Voici des liens vers les principaux :

Mercado livre

Webmotors

Usados

Trouver son compagnon de route :

 

Il est impératif de savoir qu'au Brésil, il est très, TRÈS facile de modifier un compteur : pour moins de 40€, il est possible de diminuer le kilométrage d'un véhicule d'occasion. Ne soyez donc pas particulièrement regardants de ce côté là.

Ce qu'il vous faut, c'est un bon moteur, de bons freins, une batterie en bon état, et une carrosserie sans traces de rouille. Cette dernière peut se faire retirer (voir la page AMÉNAGEMENT), mais cela prend du temps et coûte bonbon. Ceci dit, on ne le répètera jamais assez : l'essentiel, c'est d'avoir une bonne mécanique, un peu de rouille n'est pas une catastrophe à condition de veiller au grain, et une bosse à droite à gauche n'a jamais empêché personne de rouler.

À moins d'avoir de bonnes connaissances en matière de mécanique, nous vous conseillons vivement de vous faire aider par une personne de confiance, ou au moins d'emmener le véhicule que vous envisagez d'acheter chez un mécanicien que vous aurez vous-même choisi.

Si le vendeur refuse de faire inspecter son véhicule par un mécanicien de votre choix, fuyez ! Même s'il s'agit d'un vendeur professionnel, s'il est honnête, il trouvera cette démarche tout à fait normale.

Survivre à un contrôle de police :

Une fois le véhicule de vos rêves trouvé, encore faut-il le payer et le mettre à votre nom.

  • Le paiement :

 

Pour le paiement, l'idéal est de pouvoir faire un chèque, mais encore faut-il avoir un compte en banque au Brésil, ou avoir un proche titulaire d'un tel compte.

S'il vous est impossible de procéder ainsi, il faudra vous arranger pour que le vendeur accepte un virement bancaire. Ne payez en aucun cas en liquide avant d'avoir procédé aux formalités de changement de propriétaire !

  • Les démarches administratives :

Avant de signer quoi que ce soit :

Renseignez-vous ! Demandez au vendeur le numéro de plaque d'immatriculation du véhicule, et vérifiez qu'il n'est pas engagé et que l'IPVA a été payé. Le plus simple est de transmettre le numéro d'immatriculation à un despachante, qui effectuera toutes les vérifications pour vous.

 

Demandez lui le détail des frais s'il y en a afin de demander au vendeur de les soustraire du prix de vente si le vendeur ne s'en est pas acquitté.

Changement de propriétaire :
Une fois d'accord avec le vendeur sur le prix et les modalités de paiement, rendez-vous ensemble dans un cartório, qui constitue plus ou moins l'équivalent d'un office notarial afin de procéder au changement de propriété.

Voici la liste des documents à exiger :

- preuve de paiement de l'IPVA (le cas échéant : s'il n'a pas été payé, déduisez-en le prix du prix du vente)

- preuve du paiement du Seguro Obrigatório (assurance obligatoire)

- certificat dit "de Registro e Licenciamento de Veículos"

- certificat de transfert de propriété rempli, daté et signé - la signature doit être authentifiée, c'est pourquoi la visite chez le cartório est obligatoire

- preuve de la visite obligatoire dans un poste de DETRAN (Departamento do transito) + calque du châssis (cette étape peut être reportée à plus tard).

En outre, il faudra que vous-même et le vendeur présentiez :

- carte d'identité (passeport pour un étranger) + copie

- CPF + copie

- justificatif de domicile

ATTENTION : si vous êtes domicilié dans une autre ville que celle où est immatriculé le véhicule que vous achetez, le vendeur devra également fournir :

- l'historique du véhicule

- un certificat attestant qu'il n'y a pas d'amende à payer (Certidão Negativa de Multa) de la ville d'origine du véhicule

- un certificat attestant que le véhicule n'a pas été volé (Certidão Negativa de Furto/Roubo) si le véhicule provient d'un autre état (inutile s'il vient juste d'une autre ville).

Arrivés au cartório, le vendeur devra signer le DUT (documento único de transferência), équivalent de notre carte grise.

Vous devrez également signer quelques papiers, payer une somme modique et enregistrer le tout. L'opération est très rapide ! Il n'y avait pas grand monde quand nous nous sommes rendus au cartório, et en moins de 15 minutes, l'affaire était réglée.

Vous pouvez alors payer tranquillement le vendeur et récupérer les clés de votre véhicule - car oui, ça y est, il est à vous !

N'oubliez pas de demander les factures et documents divers ayant trait à l'entretien et au fonctionnement de votre nouveau bébé.

Autres démarches :

Il vous faudra procéder à un certain nombre de démarches assez fastidieuses, notamment la visite obligatoire au DETRAN, le changement de plaque d'immatriculation...

Les procédures sont assez complexes et fastidieuses, aussi nous vous conseillons vivement d'avoir recours à un despachante, qui s'occupera de tout pour une somme modique (environ 180 R$).  Lorque tout sera prêt, il n'y aura qu'à faire procéder au changement de plaque d'immatriculation, et vous serez prêt(e) à rouler !

Comme vous l'avez peut-être deviné, vous bénéficiez d'une assurance obligatoire au Brésil. Si vous souhaitez contracter une assurance supplémentaire (contre le vol par exemple), libre à vous, mais ce n'est pas une obligation.

Bonne route !